Une journée à Salta dans le Nord-Ouest argentin

Salta la belle… comme elle est surnommée en Argentine. Ceux qui arrivent de Buenos Aires trouveront à Salta une paix et une convivialité certaine qui ne manquent pas de surprendre!

On vous y emmène le temps d’une journée, pour vous imprégner de son ambiance coloniale, de sa culture traditionnelle folklorique, du charme de ses terrasses, de sa gastronomie et de chaleureuses rencontres avec ses habitants. Sans oublier ses alentours… les collines sont proches, vous ne résisterez pas à l’envie de partir randonner dans les yungas, une jungle à seulement 15 minutes du centre ville!

08h00 – Rendez-vous matinal au marché de la capitale

Les amoureux des marchés prendront plaisir à déambuler dans les allées du marché San Miguel. On entre ici à la découverte des saveurs, des couleurs, des secrets de l’élaboration de la cuisine Salteña.

Fruits & légumes andins.

On y trouve des fruits et légumes que nous n’avons pas forcement l’habitude de côtoyer… par exemple la papa andina (pomme de terre andine)les zapallos ces potirons de toutes tailles et couleurs, du maïs rouge, blanc et noir, différentes variétés de pois utilisés dans la cuisine locale et particulièrement les guisos et locros… Vous l’aurez compris le marché San Miguel est un monde à part, plus que le décrire il faut le découvrir par soi-même!

Les yuyos (chuchos), ces plantes médicinales.

Il y en a, et par centaine! vendus par petits paquets ou à granel, ces plantes à l’utilisation ancestrale remplissent chacune une fonction propre… N’hésitez pas à demander aux vendeurs à quoi sert telle ou telle herbes, il vous répondra avec plaisir! L’ambay est pour la toux, l’hamamélis pour la circulation, pour l’ulcère la congorosa, et la muña muña un aphrodisiaque…

09h00 – La Cathédrale, le Cabildo et l’Eglise San Francisco.

Rendez-vous sur la place principale, la plaza 9 de julio. Cette jolie place de XVIème siècle est très chaleureuse, avec ses nombreux arbres en fleurs, les terrasses de ses cafés, ses bâtiments coloniaux et des notes de folklore dans l’air. Elle séduit de nombreux voyageurs…

La cathédrale, basilique de Salta

Cette basilique de style baroque néo-coloniale date de la seconde moitié du XIX ème siècle. Elle fut construite suite à la destruction, par un tremblement de terre, de l’ancienne cathédrale en 1856. A l’entrée on peut y voir la tombe du général Martin Miguel de Guëmes.

Le Cabildo, Museo Historico del Norte

Bâtiment colonial, c’est l’un des cabildo le mieux conservé du pays. Converti en musée, il conserve et raconte l’histoire de Salta depuis les indiens jusqu’à la colonisation et la guerre d’indépendance. Ne manquez pas sa collection de voitures anciennes au fond la coure! Pour une visite virtuelle c’est par ici!

L’église et le couvent San Francisco

Eglise catholique de l’ordre des franciscains, sa surprenante façade rouge et jaune est de style baroque italien. Elle a été déclarée monument historique national en 1941. L’abbaye peut également se visiter: une partie à été transformé en musée dédié à l’art sacré et à l’histoire des franciscains dans la région. Des visites nocturnes sont organisées une fois par mois le vendredi. Voir les dates et horaires d’ouverture.

11h00 – Visite du MAAM, musée Archéologique de Haute Montagne.

Un bijoux de musée qui nous fait voyager au sommet du volcan Llullaillaco, à près de 7.000 m d’altitude. C’est en effet ici qu’en 19999, à été mis à jour un sanctuaire Inca suite à la découverte de trois momies: deux jeunes filles et un petit garçon. Le musée du MAAM nous plonge ainsi quelques 500 ans en arrière nous dévoilant les secrets de la civilisation inca et plus particulièrement celui des sacrifices humains. Immanquable! Voir notre article sur le musée du MAAM. Horaires d’ouverture: de 10h00 à 12h30 et de 13h45 à 18h00.

14h00: départ pour las Yungas

Direction le petit village de San Lorenzo, à seulement 15 minutes en voiture de Salta. Vous pourrez vous y rendre en taxi, rapide et peu cher. Ou encore en bus avec le numéro 7, qui vous conduira jusqu’à l’entrée des sentiers de randonnées, compter dans ce cas une bonne heure de trajet.

Le charmant village de San Lorenzo offre un précieux avantage, celui d’être situé au pied des cerros (collines) et plus particulièrement de la Quebrada de San Lorenzo, vallée encaissée. C’est ici que viennent marcher quelques heures les amoureux de la nature et particulièrement d’une nature verdoyante.

Un sentier, indiqué par des marques jaune, vous conduira au Mirador. Une marche de 2h00 environs, aller / retour, qui vous emmène jusqu’à un balcon naturel du haut duquel vous profiterez d’une très jolie vue sur Salta! Le sentier vaut le détour: les eaux de la rivière se déversent, parfois en cascade, sous la jungle luxuriante de la forêt. Ouvrez les yeux, les toucans apparaissent de plus en plus dans cette zone, propice à leur habitat.

Si l’idée vous séduit, avant d’engager votre retour vers Salta, nous recommandons une halte dans l’un des cafés ou confitería du village pour prendre un généreux goûter. Quelques alfajores artisanaux et un grand cafe con leche vous tentent?

17h30 – Coucher de soleil au Cerro San Bernardo.

Les plus courageux se rendront sur la place du Monument en Honneur au Général Guëmes: pour apprendre de ce véritable héros de Salta tout d’abord, et pour emprunter ensuite les escaliers (se trouvant derrière la statue) qui vous mèneront tout en haut de la colline San Bernardo. Compter 1h00 à 1h30 de marche pour arriver au sommet.

Rassurez-vous, il existe également la possibilité de monter en téléphérique (depuis le Parc San Martin), attention aux horaires d’ouverture / fermeture: de 10h00 à 19h00. Vous pourrez tout à fait opter pour faire cette visite le lendemain matin, si vos horaires le permettent.

21h00 – Dîner à la Casona del Molino

Ce n’est pas les peña et les restaurants qui manquent à Salta! mais il y a qu’on ne peut manquer, c’est le cas de la Casona del Molino, cette peña réputée ou l’on pousse les portes de la vie nocturne de Salta et de son folklore.

On y trouvera une carte simple mais des plats régionaux de qualité (humitas, tamales, asado, locro…) à associer avec, bien entendu, un vin de la région: un torrontes ou un malbec des vallées Calchaquies.

Un dîner à déguster dans la coure intérieure, ou dans l’une des nombreuses pièces de cette vieille maison coloniale, accompagné d’une note locale, musicale et chaleureuse.

Rayonnez depuis Salta dans les villages alentours !