Partons à la rencontre d'Eva, guide francophone et anglophone à Salta, Jujuy et Catamarca

Terra Altiplano est parti à la rencontre d’Eva, guide francophone et anglophone dans les régions de Salta, Jujuy et Catamarca, dans le nord-ouest de l’Argentine.

Eva, d’où viens-tu ? Comment es tu arrivée à t’installer ici à Salta?

Je m’appelle Eva, je suis née dans la province de Jujuy, la dernière province dans le nord-ouest de l’Argentine au nord de Salta. Je suis arrivée à Salta après avoir vécu dans différentes villes en Argentine comme Cordoba et Tucuman. J’ai également habité un temps en Europe, en Espagne, sur la Costa Brava au nord de Barcelone.

Je suis arrivée à Salta pour travailler en tant que guide de tourisme. J’ai trouvé ça vraiment très intéressant, et le cadre de travail incroyable: au cœur des différentes régions et recoins du nord-ouest!

Quel est ton endroit préféré dans la région?

J’adore particulièrement une région spéciale du pays qui s’appelle les plateaux dans la Puna entre Salta, Catamarca et Jujuy, entre 3000 et 4000 m d’altitude. C’est une région peu habitée car inhospitalière, on dirait presque une autre planète.

Le décor y est unique, il rassemble des paysages de plateaux, de lacs de sels, de lagunes et de nombreux volcans. Ces mêmes volcans constituent une grande réserve d’eau dans la zone car ils sont gelés, enneigés, formant des lacs de sels millénaires (c’est l’habitat principal des flamants roses dans la zone).

Au cœur de ces salines et de ce désert, on peut apercevoir des animaux comme des vigognes, des flamants roses, des renards… 

On y découvre également les étranges « ojos de mar » dans lesquels habitent de minuscules bactéries similaires aux premiers organismes cellulaires de la planète.

Bref, pour moi cette région est unique!

Quels seraient tes plats régionaux favoris? Avec quel vin les accompagnerais tu?

J’en ai plusieurs! On trouve ici des plats typiques délicieux a base de maïs: les Humitas et les Tamales. Ce sont des sortes de gâteaux à base de maïs, d’epices, de viande ou de fromage présentés dans une feuille de maïs. C’est délicieux!

J’adore évidemment les fameuses empanadas Salteñas, réputées pour être les meilleures du pays!

Pour les accompagner? Un vin de cépage malbec de la région, comme ceux de Cachi, Payogasta ou Molinos, on y produit du vin de haute altitude.

Personnellement, je recommande mon favori: un Malbec grande réserve de Finca Humanao.

Quelle musique écoutes-tu en voyage?

Tout dépend du paysage! Je peux passer de la musique latino americaine à la musique classique. Elles sont très variées, tout autant que les paysages de Salta en fait!

Quels artisanats recommandes-tu de rapporter du nord-ouest argentin?

Tous les tissus de laine naturelle de lama ou de vigogne, nos animaux favoris dans la région des plateaux! On en fait des écharpes, des châles, des ponchos, des chapeaux…

On trouve aussi de très jolies pièces de poteries ou d’argent.

Un conseil pour les voyageurs Terra confinés qui te lisent...

A tous ceux qui sont confinés: restez chez vous, profitez de vos foyers. Une fois tout cela passé, vous pourrez reprendre la route des voyages. En attendant, lisez, apprenez sur l’histoire de notre région, écoutez de la musique, par exemple j’aime beaucoup Bruno Arias de la province de Jujuy et sa musique andine qui revalorise la culture locale. J’adore ce musicien, je le recommande notamment à tous les jeunes.

J’aimerais aussi vous dire que l’on espère pouvoir vous recevoir ici très prochainement!

Découvrez les régions du nord-ouest argentin: