Salinas grandes, dans le nord-ouest de l’Argentine: la magie du désert de sel

L’espace et la distanciation sociale ne sont pas un problème au coeur des Grandes Salines, et pour cause! Ce lieu magique s’étend sur plus de 120 000 hectares, le plus grand désert de sel d’Argentine.

TF1 est parti à la découverte de ces Grandes Salines, reportage sur TF1 à ne pas manquer! 

TF1 vous emmène à la découverte du plus grand désert de sel en Argentine!

Purmamarca, porte d’accés aux Grandes Salines

D’ordinaire, des milliers de touristes visitent Purmamarca au quotidien. Avec le covid, le village est aujourd’hui presque désert, seuls ses habitants et quelques touristes des régions alentours se retrouvent au coeur de la place du marché où se vendent des tissus artisanaux en laine de vigogne et de lamas aux pigments naturels, des poteries, des cactus…

Ce hameau tranquille est situé au pied de la montagne aux 7 couleurs, une colline aux teintes verte, orange, violette, rouge, bleu… un spectacle étonnant! « Chaque montagne a des âges différents car créée par des chocs de plaques successifs: cela explique toutes ces couleurs » explique Sergio, qui a grandi à Purmamarca.

La route d’accès aux grandes salines se fait par la route 52 et la Cuesta de Lipan, 99 boucles successives en pleines montagnes… avant d’atteindre 4200 m d’altitude et de toucher les nuages.

Pour éviter les mots de tête dues au mal d’altitude, les habitants conseillent de mâcher des feuilles de coca.

120 000 Hectares: Un désert immaculé

Les Salines sont peuplées par les guanacos et quelques marchands de souvenirs et guides qui accompagnent les visiteurs qui le souhaitent.

Soledad Puca, guide locale sur les Grandes Salines, explique leurs origines: « Les grandes salinas  ont une origine volcanique, les montagnes se sont élevées et ont formé une cuvette de lave et d’eau, comme un lac. L’eau chargée en sel et différents minéraux s’est évaporée, et le sel s’est cristallisé ».

Cette  étendue est vieille de 5 à 10 millions d’année et a formé des capes successives de sel. Ce paysage est également un lieu de travail puisque l’on y produit du sel à travers des piletas, des bassins de sel et d’eau qui en permettent l’extraction. Le sel qui y est extrait est destiné à la consommation.

 

Les Grandes Salines font rêver par leur immensité… elles sont sans aucun doute une étape à ne pas manquer lors d’un voyage dans le nord-ouest de l’Argentine. Une étape parmi tant d’autre dans cette région où la variété des paysages en fait l’une des plus belles du pays!