Cap sur la province de Jujuy!

 

Le pays est vaste, et dans cette immensité se trouve le nord-ouest Argentin qui se divise en plusieurs provinces: Jujuy, Salta, Tucuman et Catamarca.

La région de Jujuy, à l’extrême nord, partage sa frontière avec la Bolivie au passage La Quiaca-Villazon. Une excellente option pour ceux qui souhaitent non seulement voyager en Argentine mais poursuivre leur périple en Bolivie et notamment dans la region du Salar d’Uyuni et du Sud Lipez.

A l’ouest s’étalent une immensité salée, les Salinas Grandes, dont la route mène tout droit vers le Chili et le desert d’Atacama!

Jujuy est riche de paysages désertiques de puna, de montagnes multicolores qui témoignent d’une géologie fascinante, d’une culture Andine encore très présente dans les villages de la Quebrada de Humahuaca. Si le voyageur prend le temps de découvrir les recoins plus reculés il découvrira une jungle luxuriante riche d’une faune et flore hors du commun des plus exotique!

Nous avons voulu vous presenter Jujuy sous son plus beau jour et quoi de mieux que d’en faire un portrait photo?

Voici en 10 clichés, le plus beau visage de la province de Jujuy!

 

1/ LA SERANIA DEL HORNOCAL

La Serranía del Hornocal est une formation géologique qui se distingue par sa grande variété de couleurs: on la surnomme la montagne aux 14 couleurs ou Cerro de los 14 Colores.

Afin de profiter du paysage, un secteur a été délimité comme point de vue à 4 350 mètres d’altitude. Le point de vue peut être atteint en voiture et c’est de là que l’on obtient les meilleures vues panoramiques.

La route qui mène à ce point de vue vaut à elle seule le détour: on y traverse des paysages de Puna ou se promènent les troupeaux de vigognes dans leur habitat naturel.

2/ LE CARNAVAL DANS LA QUEBRADA DE HUMAHUACA

Tous les ans, en février, des milliers de personnes se dirigent vers la Quebrada de Humahuaca pour fêter le Carnaval, depuis le village de Volcán et jusqu’à la Quiaca. Cette fête populaire réunie les comparsas de la région qui font danser les foules dans leurs tenues colorées. Les diablos, les habitants à l’apparence de diables colorés, sont le centre d’attention.

Une fois les diablos carnavaleros libérés, les rues se  remplissent de danseurs, de couleurs, de peintures et de farine au son des charangos, cajas peruanas, quenas, sikus et guitares. Les participants à la fête suivent les diables dans tout le village et s’arrêtent dans les maisons où ils sont invités à boire et danser. La fièvre du carnaval bat son plein entrainée par le diable de chacun,  » Soltame Carnaval! « 

Les carnaval les plus connus sont ceux de Humahuaca, Purmamarca et Tilcara.

3/ LA QUEBRADA DE LAS SEÑORITAS

À 33 km de Tilcara, un petit village pittoresque appelé Uquía cache derrière lui un paysage insolite : la « quebrada de las señoritas« , avec ses imposantes murailles rouges.

Selon la légende, à l’époque de l’empire inca, un groupe de jeunes femmes quittaient le Pérou en emportant de grandes quantités d’or. Poursuivis par les envahisseurs espagnols, elles fuirent et se retrouvèrent coincés dans les ravins. On dit que quelque part dans la Quebrada de Humahuaca se trouve caché ce précieux trésor.

La légende raconte qu’elles auraient offert leur vie à la pachamama (Terre Mère). Celle-ci en reconnaissance, aurait érigé ces sommets colorés qui sont aujourd’hui connus sous le nom de Quebrada de las Señoritas (Gorge des Demoiselles).

4/ LAS YUNGAS & LE PARC NATIONAL CALILEGUA

Près de la ville de Calilegua, se trouve l’entrée du parc national, qui compte 76 307 hectares: il représente la plus grande zone protégée des Yungas du pays. Des loutres géantes, des ocelots, des ours à miel, des jaguars, des tarucas et une grande variété d’oiseaux, entre autres espèces, ont trouvé refuge sur ce territoire. Le parc dispose points de vue, de sentiers et d’une piste cyclable. Le sentier interculturel guarani se distingue et peut être visité avec un guide autochtone qui raconte les histoires du peuple Ava Guarani.

 

5/ CULTURE ANDINE & COMMUNAUTÉS

Santa Ana et Caspala sont situés a environs 250 km de San Salvador de Jujuy, la capitale de la province. Perchés à 3070 mètres d’altitude ils sont entourés de vallées et de collines de 4 mille mètres de haut.

C’est ici, au coeur de la réserve de biosphère des Yungas, que vivent 50 familles et une population de 177 personnes.

Parmi les coutumes du lieu, on remarque la couleur des vêtements portés par les femmes, qui varie selon leur âge et leur état civil.

Depuis Caspalá il est possible de faire un trekking jusqu’au site archéologique de l’Antiguito, où vous pourrez apprécier l’une des plus belles images panoramiques de Caspalá, avec ses maisons en pisé et le fleuve Chico qui traverse la vallée. En outre, les visiteurs peuvent partager la routine quotidienne avec les communautés locales, comme traire les chèvres, dépouiller les échalotes, fabriquer du fromage et en apprendre davantage sur la culture agricole de la région.

6/ LES PUCARA DE TILCARA

L’une des découverte archéologiques les plus importantes d’Argentine! Le pucará fut une forteresse construite par les habitants pré-colombiens de la Quebrada. Son emplacement est stratégique puisque dans une zone de croisement de routes d’accès aux différentes régions du nord-ouest. Le pucará de Tilcara fait plus de 15 hectares comprenant différents secteurs tels que les maisons, les lieux de cérémonie, le cimetière ou encore les enclos.

7/ LES GRANDES SALINES

Les Grandes Salines: troisième plus grand desert de sel au monde! Une étendue de sel à perte de vue sur plus de 212 km2 partagée entre les provinces de Salta et Jujuy. Le voyageur sera charmé par les contrastes de couleurs entre le blanc salin et le bleu azur du ciel et des piscines d’exploitation de selLes Salinas Grandes sont les troisièmes salines plus grandes au monde après le Salar de Uyuni en Bolivie et le Salar de Arizaro dans la province Salta.

Les Salinas Grandes sont situées à 3 350 mètres au-dessus du niveau de la mer avec une couche de sel de 10 à 50 cm d’épaisseur. Il s’agissait à l’origine d’une lagune à fond plat et marécageux, peuplée d’une faune de microorganismes prolifiques et d’une végétation aquatique.

8/ PURMAMARCA : AU PIED DE LA MONTAGNE AUX 7 COULEURS

Ce village d’origine pré-hispanique de la Quebrada de Humahuaca à été declaré Site Historique National pour sa culture, son architecture typique et ses coutumes.

Purmamarca appartient au département de Tumbaya qui fut fondé en 1594. Son style architecturale combine le style colonial et l’utilisation de matériaux de la région comme l’adobe, le toit en cardón (bois de cactus) et le barro.

Purmamarca c’est aussi la porte d’accès aux Salinas Grandes par la Cuesta de Lipán. Une des destinations incontournables du Nord-Ouest argentin!

9/ LA CUESTA DE LIPAN

Le voyageur qui se rendra aux Grandes Salines depuis Purmamarca passera par la Cuesta de Lipán, cette montée sinueuse et vertigineuse qui culmine en son point le plus haut à 4170 m d’altitude. Cette route continue jusqu’au Paso de Jama, à la frontière chilienne, unifiant la Puna avec l’Atacama.

Une fois la côte gravie, le voyageur voit se dessiner à l’horizon une étendue blanche sur un fond de paysage de Puna: les Salinas Grandes.

10 / VOTRE PLUS BEAU SOUVENIR DE JUJUY EN PHOTO!

Ecrivez-nous et faites-nous partager votre plus belle photo de votre dernier voyage dans la province de Jujuy, avec votre permission nous la publierons dans cet article!

A vos albums photos!

 

L’équipe de Terra Altiplano