Un peu d’histoire…

Atteindre la Puna par voie ferrée, c’est le projet ambitieux qui est à l’origine du fameux train des nuages! 

A partir de 1899 s’enchaînent diverses études analysant la possibilité de construire une première section de chemin fer reliant la Puna soit depuis la Quebrada de Humahuaca (au nord de Salta) soit depuis la Quebrada del Toro (au sud de Salta). 

En 1916, le président Hiplito Irigoyen tout récemment élu fait accélérer le projet et c’est l’ingénieur Ricardo Fontaire Maury qui se lança en 1921 dans la réalisation dans cet ouvrage ambitieux. Il permettrait notamment de  desservir les mines de borax de la région, acheminant les marchandises depuis la côte chilienne jusque dans le Nord-Ouest, ce a travers les Andes.

Un coup d’état contre le président Irigoyen en 1930 paralysa la construction pendant 6 ans et l’ingénieur Maury fut écarté du projet par le régime militaire.

Une bonne partie de l’ouvrage avait été toutefois réalisé : le fameux viaduc de la Polvorilla de 224 m de long et 70 m de haut.

En 1936 la construction reprend et la ligne de chemin de fer atteint Olacapato en 1941, Unquillal en 1944 et Tolar Grande en 1945.

En 1946 le General Perón récemment élu, relance de nouveau le projet et en 1948 la ligne est officiellement terminée et inaugurée, reliant le col de Socompa aux rails chiliennes. L’ouvrage est fait notamment de 29 ponts, 21 tunnels et 13 viaducs.

Ce n’est qu’en 1971 que surgit l’idée d’un transport touristique. Des essais sont d’abord effectués,  et c’est en 1972 que l’on inaugura cette ligne sous le nom du fameux “Tren de las Nubes” avec une locomotive pourvue d’un moteur adapté à la haute montagne.

Considéré comme l’un des trains les plus haut du monde, le train des nuages offre depuis 1972 à ses passagers un spectacle fabuleux !

Quel est son itinéraire?

Si durant un temps ce train partait depuis Salta pour y revenir, cela n’est plus le cas aujourd’hui : les passagers prennent un bus depuis Salta empruntant la route national 51 en direction de la petite ville de Campo Quijano. Des arrêts photos sont prévus sur la route. Vous traverserez la Quebrada del Toro en bus avant d’arriver jusqu’au petit village de San Antonio de los Cobres. Là, vous monterez a bord du train et vivrez l’expérience fascinante de voyager a plus de 4 220 m d’altitude au coeur des paysages de Puna. Retour du train vers San Antonio de los Cobres puis vers Salta en bus. Deux snacks (petit déjeuner et goûter) sont compris durant l’excursion, prévoyez donc votre déjeuner!

De plus nous recommandons d’être bien reposé le jour de l’excursion et d’avoir dîné léger la veille afin de ne pas souffrir du mal d’altitude. Une ambulance et du personnel de santé accompagne les passagers durant toute la durée de l’excursion.

Une attraction à ne pas manquer? Qu’en pense t-on…

L’excursion en train est tout a fait exceptionnelle de par son altitude et les paysages remarquables dont on profite ! 

En revanche, nous ne recommandons pas le trajet en bus depuis Salta : vous serez escortés par une ambulance, et des véhicules 4×4 pour assurer votre sécurité, ce qui nous parait un peu démesuré. De plus le trajet  en bus est très long pour arriver à San Antonio de los Cobres.

Ceux qui souhaitent vivre cette belle expérience sans passer par les trajets interminable du bus et les arrêts touristiques choisiront de se rendre à la gare de San Antonio de Los Cobres par leurs propres moyens (voiture de location ou service privé). Le train part à 12h00 et les voyageurs devront se présenter à 11h45 au plus tard pour pouvoir monter dans les wagons.

Il ne vous reste plus qu’à profiter d’un voyage à plus de 4 000 m d’altitude au cœur des paysages de Puna et dans les wagons d’un des plus haut train de monde !